Les réunions de GBU

La semaine dernière, je suis allée à un café avec plusieurs français. Nous avons bu de café et du thé et c’était une nuit organisée uniquement pour connaître mieux l’un l’autre. D’abord, j’ai demandé mes amis français d’expliquer le grève en France parce que ce jour là c’était le 19 mars. Ils m’ont dit qu’il y a beaucoup des problèmes avec la communication entre le gouvernement et le peuple, ce qui est une raison pour les grèves en France. La conversation puis commençait d’être à propos les politiques. Grâce à les cours des cultures et civilisation, je pouvais demander des questions, discuter avec eux et aussi comprendre ce qu’ils disent. Ensuite, nous avons parlé de la sécurité routière en France et comme il y avait des étudiants de Coré présent, nous pouvions faire une comparaison des problèmes avec les accidents et l’alcool entre les différents pays. L’ambiance cette nuit c’était confortable et tout le monde était animé et chaleureux.

La prochaine fois que j’ai participé à GBU c’était très amusant parce que tout le monde a joué les jeux et nous avons apporté quelque chose salé ou sucré pour manger ensemble. J’ai posé une question à quelques amis d’un jeu typiquement français, et ils m’ont dit que le jeu, pétanque, et très populaire parmi les hommes plus âgés. J’ai appris que c’est un jeu dont on essaie de jeter une balle le plus proche qu’un autre. Puis nous avons joué un jeu qui s’appelle « mafia » ce qui est un jeu connu au Canada aussi. Nous avons joué ce jeu dans un groupe de quinze et l’objectif de ce jeu et de trouver la « mafia » – les personnes qui tuent l’autres, mais on n’sait que de ce que les personnes disent, donc on doit utiliser les stratégies pour trouver la vérité. Je trouvais que cette fois à GBU, je pouvais développer des vraiment bons rapports avec l’autres étudiants.

La nuit suivant, je suis allée à l’appartement d’une amie française avec deux autres français. Mon amie, Anne-Sophie, a cuisiné pour nous un plat chinois et c’était délicieux! Nous sommes restés à l’appartement pour presque quatre heures en parlant des beaucoup de sujets comme les films, les blagues des professeurs et Michael Jackson. J’avoue que c’était difficile pour moi temps en temps de savoir tous dont ils parlent parce qu’ils utilisent beaucoup de français familier. Par contre, ils m’ont dit que c’est difficile pour eux aussi de comprendre anglais quand les anglophones parlent en utilisant le familier. Demain matin, je vais aller à l’église et j’espère que je pourrai comprendre bien le message de mon pasteur!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s